Arthur Bertrand et Emile Vaivrand « The Silky’s »

Arthur Bertrand

Arthur Bertrand est né en 2003 à Beaune (Bourgogne-Côte d’Or) Dès l’âge de 4 ans, son père Jean-Pierre Bertrand l’installe au piano.

Très motivé et encadré par son père, Arthur se produit alors sur scène lors du « Beaune Blues Boogie Festival » en 2010. Il étonne le public enthousiaste, par sa présence, sa confiance et le plaisir évident qu’il transmet. Déjà solide et très mature le gamin ! Il découvre ensuite les pianistes les plus référents, pionniers de génie comme Albert Ammons, Pete Johnson ainsi qu’Axel Zwingenberger, le maestro de Hambourg et les pianistes actuels de Boogie.
Arthur démontre déjà de grandes dispositions musicales et un émerveillement pour le Boogie woogie. Il aime le rythme et commence à jouer, sur la jolie batterie rouge offerte par le Père Noël, en accompagnant son Papa ! A l’âge de 7 ans, baigné dans le blues et le boogie familial, il commence à s’y essayer avec bonheur au piano.

Il se forge rapidement un style à l’oreille et se familiarise avec des morceaux comme « Pinetop’s Boogie » ou « Swanee River ». Bon début… La graine de talent pousse et quelques temps plus tard Arthur joue à son Papa le difficile morceau « Boogie Woogie Stomp » qu’il a travaillé en cachette sur son petit clavier. Quelle surprise ! En grandissant, Arthur s’éprend pour des rythmes chaloupés de la Nouvelle-orléans : Dr John, Professeur Long hair, Fats Domino notamment. Il ajoute à son répertoire « Tipitina » et perfectionne sa technique en écoutant Oscar Peterson, excusez du peu !

A 19 ans, un physique élégant et beaucoup de charme, Arthur progresse avec brio assurant régulièrement sur scène des prestations où sa finesse de jeu, sa puissance et une belle esthétique sonore démontrent un talent très convaincant.

Un tempo solide, une grande souplesse alliée à sa passion pour le Boogie et le Blues prédisent un avenir brillant à ce jeune homme tombé dans la marmite du Swing à 4 ans ! Le duo de pianos « Father & Son » avec son père est un pur bonheur à la fois pour le public et les protagonistes. Les chiens ne font pas des chats !!!

Emile Vaivrand

Emile Vaivrand est né en 2004.

Fils du pianiste, chef d’orchestre et arrangeur, Sébastien Vaivrand, Emile se passionne pour la batterie depuis ses jeunes années. Il a 18 ans et déjà un tempo solide et une oreille très fiable.

Son tandem avec Arthur fonctionne dans une belle complicité très tonique et enthousiasmante.

« Les Silkys » brillent par la qualité de leur jeu, un répertoire éclectique et une approche de la musique où passion et technique ne font qu’un. La relève est en marche, bravo les jeunes !

Festivals, concerts, soirées privées… un calendrier déjà bien rempli qui récompense leurs efforts.